555, rue collard, C. P. 2157
ALMA (QUÉBEC) G8B 5W1
T. 418 668-6635  F. 418 668-3263
INFO@LANGAGEPLUS.COM

HEURES D'OUVERTURE été Menu

HEURES D'OUVERTURE ESTIVALES

Mardi au samedi : 12 h à 16 h 30
Dimanche : 13 h à 16 h
Également sur rendez-vous.


[La galerie sera fermée du 24 décembre 2018 au 4 janvier 2019.]

 

 

Résidences croisées Grand Est, France / Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec
Résidences croisées Grand Est, France / Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec
Magali BARIBEAU-MARCHAND (Saguenay)
15 octobre au 15 décembre 2018

Description

magali web

 

Invitée en résidence de recherche et création par l’Agence culturelle Grand Est / Frac Alsace dans le cadre du programme Résidences croisées Grand Est, France / Saguenay–Lac-Saint-Jean, Québec en partenariat avec Langage Plus (Alma) et avec le soutien du Centre Européen d'Actions Artistiques Contemporaines - CEAAC (Strasbourg), Magali Baribeau-Marchand déploiera son projet Aires mnémoniques à Strasbourg pour une période de deux mois qui sera par la suite présenté dans une exposition individuelle au CEAAC.

Aires mnémonique se veut une recherche poétique, sociologique et urbaine autour de l’acte de faire offrande. Magali Baribeau-Marchand s’intéresse au fait de matérialiser son attachement par le biais d’un objet que l’on charge de sens, et propose ici un projet de résidence qui fera l’éloge de la petite histoire des gens et des choses. Il se déroulera dans la ville sous forme de déplacements à vélo, de déambulations et de collectes dans les cimetières, les lieux historiques, les stades sportifs, etc. L’artiste tentera alors de sauver de la disparition des artéfacts de commémoration qu’elle extraira du tissu urbain et remettra par la suite en circulation, transformés ou magnifiés, dans divers lieux de Strasbourg. Elle formera donc une sorte de musée mobile élaboré dans une esthétique minimale, en détournant les codes de présentation et les objets souvent rattachés à la commémoration comme les trophées, les plaques, les fleurs ou les portraits de céramique.

 ________________

 

Magali Baribeau-Marchand est détentrice d’un Baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi (2009). En 2017, on a pu voir ses plus récentes recherches dans le cadre de l’exposition individuelle Ce qui existe au Centre des arts et de la culture de Chicoutimi. En 2016, à l’invitation du Centre Bang, elle présentait aussi son travail à la Foire internationale d’art contemporain ART-ATHINA à Athènes, en Grèce. Son travail s’est vu diffusé dans plusieurs événements et centres d’artistes du Québec dont Caravansérail, AdMare, la Foire d’art contemporain de Saint-Lambert, le Centre Bang et Langage Plus. Depuis 2016, en parallèle à sa pratique personnelle, elle travaille aussi sous la forme d’un duo avec Sara Létourneau en sculpture, installation et arts vivants. Elle autoédite également depuis 2013 le fanzine Lapin Lièvre, qui fait collaborer de nombreux artistes en arts visuels et en littérature.