Résidences croisées Alsace, France / Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec
Résidences croisées Alsace, France / Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec
Mathilde BENIGNUS (Alsace)
19 septembre au 19 novembre 2016
Alma -
Vernissage le vendredi 18 novembre 17 h

Description

Invitée en résidence par Langage Plus en partenariat avec l’Agence culturelle/Frac Alsace dans le cadre du programme Résidences croisées Alsace, France / Saguenay-Lac-St-Jean, Québec et avec le soutien du Centre SAGAMIE pour une période de deux mois (septembre-novembre), l'artiste alsacienne Mathilde Benignus réalisera l'exposition Objets d'hiver.

 

« Chers résidents d'Alma et des environs, On ne se connaît pas encore mais on va peut-être bientôt se rencontrer : je suis une artiste de France qui vient passer deux mois chez vous. J'ai tout à découvrir ici et, à travers vous, je commence par ce qui m'intrigue le plus : l'hiver.

Je vous propose de m'apporter un objet bien de chez vous et qui symbolise l'hiver. Pratique ou poétique, peu importe. Pourvu qu'il y ait des chances que je ne le connaisse pas encore. Vous pouvez le prendre en photo ou me l'apporter directement ce samedi, je porte un manteau rouge. Au plaisir de vous y rencontrer, vous et votre objet,

Mathilde »

 


 

Adepte des petites annonces classées, l’artiste alsacienne Mathilde Benignus a soigneusement choisi les objets de cette exposition, qu’elle « considérait comme d’intrigantes natures mortes », dont il fallait détourner la mémoire usuelle pour leur redonner un sens nouveau. D’abord documentaire, à la rencontre de ces particuliers qui proposent des objets divers, la démarche de Benignus dérive vers une réécriture du réel, à l’écoute de ce que ces objets d’hiver provoquent dans son imaginaire personnel. L’installation surprendra par ses aspects sonore et visuel tout autant que la performance présentée lors du vernissage, par lesquels l’artiste « réactive ainsi l’utilité et la beauté singulière de ces objets divers, associées à son propre imaginaire hivernal ».

Cette exposition est le fruit d’une résidence de deux mois à Alma dans le cadre du programme Résidences croisées Alsace, France / Saguenay–Lac-St-Jean, Québec de l’Agence culturelle d’Alsace / Frac Alsace et de Langage Plus, en partenariat avec le Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines (CEAAC) et le Centre SAGAMIE.
 

An avid reader of classified ads,  Alsatian artist Mathilde Benignus carefully selected the objects in this exhibition, which she “sees as intriguing still lifes,” moving from the usual perceptions of them to endow them with new meaning. Her initially documentary approach, which looked at private citizens with various items to offer, evolved toward a rewriting of what is real, as a result of listening to what these objets d’hiver evoke in her own imagination. The installation will be surprising for its acoustic and visual qualities, and the performance presented at the exhibition’s opening. The artist “revives the utility and the singular beauty of these varied objects, associated with her own imaginings of winter.”

This exhibition is the end result of a two-month residency in Alma, part of the Résidences croisées Alsace, France / Saguenay–Lac-St-Jean, Québec, a program organized by the Agence culturelle d’Alsace / Frac Alsace and Langage Plus, in partnership with the Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines (CEAAC) and the Centre SAGAMIE. 

 

 


 

 

Mathilde-BenignusMiguelBueno

 

© Miguel Bueno


Mathilde Benignus a écrit et réalisé plusieurs court-métrages documentaires et mène une pratique de performeuse en se produisant régulièrement dans des galeries et festivals. Elle est auteure de scénarios documentaires pour les chaines ARTE et ZDF, d’œuvres radiophoniques et d’installations vidéos et intervient en tant que vidéaste auprès de compagnies de théâtre et de cirque.

Son travail artistique questionne la place des femmes et du rapport à l’autre, les espaces de banlieues et ses habitants, ainsi que les contes et croyances issus de cultures populaires. Qu’elle s’inscrive dans un contexte artistique ou politique, intime ou sociétal, son approche artistique est à la frontière entre le documentaire, les arts visuels et la performance.

Après une licence en arts visuels où elle se dirige vers la performance et l’art vidéo, elle est titulaire d’un Master en arts visuels de l’Université de Strasbourg, d’un Master en arts du spectacle et de la communication de l’Université de Bruxelles et d’un Master en réalisation documentaire de l’Institut des arts de diffusion de Louvain-la-Neuve.

Elle est aussi la co-organisatrice à Berlin des rencontres Checkpoint Netzdoku dédiées aux auteurs et producteurs d’œuvres transmédia, ainsi que de deux DOK Hackathons (Berlin, 2104 et Leizpig, 2015).

Source : http://www.mathildebenignus.com/about/