Événements en cours

Élargir son territoire
Élargir son territoire
Carl BOUCHARD (Saguenay)
16 juin au 3 septembre 2017
Vernissage le vendredi 16 juin 17 h

Description

carl

Indigène - rare, menacé et vulnérable, 2015-2016
Première série de cinq orchidées indigènes du Québec réalisées avec 62 pochoirs faits main et 26 couleurs aérosols à partir de photographies personnelles.
© Carl Bouchard 

 

 

L’être humain cherche constamment à élargir son territoire, que ce soit sur les plans géographique, intellectuel, personnel ou corporel. Cette notion de territorialité n’est pas sans rappeler certaines approches colonisatrices et dévastatrices. «Prendre, envahir, posséder, déposséder, assimiler», ce sont ces mots que Bouchard tente de traduire dans ce corpus d’œuvres récentes aux enjeux politiques et esthétiques. Sculptures, installations, vidéo, photographies, peintures au pochoir et œuvre audio renouent avec des préoccupations formalistes du début de sa carrière pour aborder des questionnements relatifs aux Premières Nations. D’un fantasme de conquête de nouveaux espaces, l’artiste leur a emprunté savoir-faire et matériaux ancestraux pour les adapter librement et les confronter à l’esthétique d’une autre forme d’intrusion et de tabous spécifique au territoire de l’intimité. « Élargir son territoire se fait souvent aux dépens d’autrui. » C. B.

Cette exposition a été soutenue par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

___________________________________

 

Humanity is constantly looking to expand its territory, be it geographically, intellectually or corporeally. This notion of territoriality dœs not occur without recalling certain colonizing and devastating strategies. “To take, invade, possess, dispossess, assimilate,” these are the words that Bouchard attempts to translate in this corpus of recent works treating political and aesthetic issues. Sculptures, installations, video, photographs as well as stencil and audio works engage the formalist preoccupations that marked the beginning of the artist’s career while addressing the challenges facing First Nations peoples. Within a fantasy of conquering new spaces, the artist borrows ancestral knowledge and materials, adapting them liberally and confronting them with the aesthetic of another form of intrusion and taboos specific to the territory of intimacy. “Enlarging one’s territory often happens at the expense of others.” C.B.

This exhibition is supported by the Conseil des arts et des lettres du Québec.




Les Marcheurs et La Prière
Les Marcheurs et La Prière
Josiane ROBERGE (Québec)
16 juin au 3 septembre 2017
Vernissage le vendredi 16 juin 17 h

Description

roberge marcheurs

Les Marcheurs, 2013
Installation vidéo de 30 min
© Josiane Roberge


Par la lenteur, la suspension et le silence, ces deux œuvres vidéo présentent des espaces d’intimité dans lesquels se révèle au participant et au regardeur le potentiel d’une certaine humanité. Les Marcheurs met en scène une masse de personnes évoluant dans une même direction. À travers un regard caméra insistant, chacun nous donne un accès privilégié à son état de présence. Dans La Prière, Josiane Roberge convie les membres de son entourage à une rencontre particulière : le partage d’un baiser. Cette série de vertiges intérieurs nuancés par chaque rencontre donne à être témoin des frémissements subtils entourant l’action de donner et de recevoir.

La Prière a été soutenue par Première Ovation et l’Œil de Poisson. L’artiste tient à remercier chaleureusement tous les participants à ces deux projets ainsi que La Bande Vidéo.

_________________________________


Employing drawn-out pacing, suspense and silence, these two video works present spaces of intimacy where the possibility of a particular humanity is revealed to the participants and viewers. Les Marcheurs presents a mass of people moving in the same direction. By way of an insistent piece-to-camera, each person in Les Marcheurs gives a privileged access to his or her own sense of presence. In La Prière, Josiane Roberge invites the members of her entourage to a peculiar meeting: the sharing of a kiss. This series of dizzying interiors, nuanced with each encounter, bears witness to the subtle tremors accompanying the actions of giving and receiving.

La Prière was created with the support of Première Ovation and l’Œil de Poisson. The artist extends her warmest thanks to all participants in these two projects, as well as La Bande Vidéo.




Lectures publiques et lancement
Lectures publiques et lancement
Projet Le cœur de dire
5 mai au 16 juin 2017
Alma -
Vernissage le vendredi 16 juin 17 h

Description

carton web

 

LE COEUR DE DIRE

 

La CLÉ, centre de lecture et d’écriture, et Langage Plus, centre d’art actuel, sont heureux de vous inviter aux présentations publiques des photo-poèmes créés lors du projet Le cœur de dire. Les deux soirées mettront à l’honneur sept lectures originales préparées avec passion pour se mettre au défi et se surpasser.


Les photographies projetées et lectures de textes poétiques porteront sur les thèmes du bonheur, de la création, de l’écriture et de l’imaginaire... Les orateurs de ces soirées seront Anick Fortin, Charles Guay-Dufour, Éric Tremblay, Linda Girard, Linda Tremblay, Marguerite Brassard et Monique Marcoux.


+ + + + + + + 

 

Alliant mots et images, les ateliers Le cœur de dire ont été l’occasion de stimuler l’apprentissage de l’écriture et de la communication orale à travers l’expérimentation de la photographie. La CLÉ et Langage Plus se sont unis pour accompagner les participants dans la découverte des bienfaits et des plaisirs qu’apportent l’écriture et l’art. Les participants prennent maintenant parole!




Animé par Joomla!