Till Roeskens. Plan de situation #4 : no man's land

Till Roeskens

Année 2006
Éditeur Langage Plus
Nombre de pages 16
ISBN 2-911963-22-9
Événement relié No Man’s Land (et les vastes forêts se changeaient en des campages riantes)
Till Roeskens
Programmation 2005 - 2006

Artiste d’origine allemande vivant à Strasbourg, Till Roeskens présente l’exposition No Man’s Land (et les vastes forêts se changeaient en des campagnes riantes). Frappé par l’urbanisation rectiligne du territoire québécois, l’artiste propose des vidéos, photographies, extraits de loi sur les Indiens, cartographie et textes rappelant qu’il est question de l’industrie des hommes, de ce qu’on fabrique et de ce qu’on exploite, mais surtout de l’avenir, tel qu’il se dessine sur les tables des urbanistes de la ville. Roeskens participe par une intervention urbaine intitulée HOMMAGE À ROUSSEAU (ceci est à moi) au festival multiculturel Tam Tam Macadam. Au beau milieu de l’espace public investi par les festivaliers se dresse une barricade délimitant une petite portion de terrain vide qui s’agrandit de jour en jour. L’artiste met en question l’appropriation du territoire et la propriété privée.

26 x 20 cm, illustrations en couleur