Claude Ferland. L'Oeil du Quattrocento

Claude Ferland

Année 2006
Éditeur Langage Plus
Nombre de pages 16
ISBN 2-911963-20-2
Événement relié L’œil du Quattrocento
Claude Ferland
Programmation 2005 - 2006

Artiste québécois vivant à Berlin depuis 2005, Claude Ferland propose le projet L’œil du Quattrocento lors de sa résidence à Strasbourg. Cette performance vidéo dont les traces sont exposées en galerie présente un personnage étrange évoluant dans un volume aux pans inclinés. L’homme muni d’un « objet à dessiner » très lourd trace un cube sur une ardoise. Au moyen d’une iconographie personnelle à l’artiste, qui renvoie tant à l’univers d’Alice au pays des merveilles qu’à la Renaissance italienne, le « toréador » de L’œil du Quattrocento lutte sans cesse pour ne pas glisser hors de son décor, tandis qu’il se meut dans cet espace. Comme trame de fond une chanson de John Lennon : « Oh my love for the first time in my life / My eyes are wide open / Oh my love for the first time in my life / My eyes can see ».


26 x 20 cm, illustrations en couleur